Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Joroterapia : comment se soigner en soignant son histoire (Saint-Pierre)
Du 6 sept. 2022 à 18:15 au 6 sept. 2022 à 20:00

Information

Où et quand

Mardi 6 septembre 2022 à 18:15

Centre culturel rue de la République - Saint-Pierre

La conférencière

 

Docteur Alice PELERIN-RANOROJAONA


Originaire de Madagascar, j’exerce la médecine générale dans la ville du Port à l’île de La Réunion depuis 1990. J’ai enrichi ma pratique avec un diplôme universitaire de Victimologie en 2002-2003, et un autre d’Ethnomédecine en 2012-2014.
En 2008, pour mes 50 ans, j’ai effectué à pied la traversée de mon île natale, du Nord au Sud. J’ai eu l’occasion de soigner des personnes à « mains nues », en écoutant leurs seules histoires, et j’ai constaté que cela les a soulagées, parfois guéries. J’ai ainsi réalisé que la maladie avait une partie organique dont la biomédecine se préoccupe, et une autre, symbolique, qui relève de l’histoire, des émotions et des liens. Cette marche initiatique m’a plongée au cœur de cette culture malgache qui m’a façonnée, et a changé ma vision des choses. À mon retour, cela a modifié ma pratique des soins.
C’est ainsi que j’ai passé le Diplôme Universitaire d’Ethnomédecine et entamé une thèse d’anthropologie médicale pour asseoir les bases scientifiques de ma démarche thérapeutique afin de la légitimer et la transmettre. Cette thèse s’intitule : « Joroterapia. Soigner avec la quête de sens ». Elle a été soutenue le 10 septembre 2018 à l’Université du Moufia à St Denis de La Réunion.
À l’heure actuelle, j’exerce toujours comme médecin généraliste et je pratique la Joroterapia en complément. Je suis enseignante vacataire au DU d’Ethnomédecine. Je travaille aussi aux Centres Pénitentiaires de Domenjod et du Port dans un programme intitulé « Soigner son histoire » pour la prévention des récidives

La conférence

La conférence présentera une pratique, née de maladies qui n’ont pas trouvé de réponse dans le domaine biomédical. Elle constatera que le manque de sens ou un sens très péjoratif de la maladie induit un désordre intérieur qui est assimilé au « chaos ». Ce néant de nos origines a été à l’origine des mythes cosmogoniques et des religions antiques qui constituent la première mise en ordre du monde dans toutes les civilisations humaines. La mort, le plus grand désordre du parcours humain, et tout ce qui lui est assimilé comme situation, ramènent en chaque individu ce chaos et l’angoisse de néantification qui lui est indissociable, à travers la perturbation de ses liens. C’est ce qui s’exprime dans les manifestations psychosomatiques et les maladies « surnaturelles ». La remise en ordre proposée dans la pratique s’appuie sur l’humain, être de lien et de symbole, qu’il faut rétablir à la fois sur le plan individuel et collectif. Elle s’inspire de la culture malgache et de son rapport aux ancêtres. La volonté est de contribuer à combler la rupture entre la culture scientifique et celle des humanités par la naissance d’une discipline frontière : l’anthropomédecine.

Conditions particulières

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles et des contraintes sanitaires en vigueur à cette date.

L'accès n'est pas réservé aux adhérents, mais nous aurions plaisir à constater que vous appréciez et encouragez nos activités en adhérant; c'est ici

Contacts

Téléphone

Dates des ventes

Fin
6 sept. 2022 à 12:00

Dates de l'événement

Début
6 sept. 2022 à 18:15
Fin
6 sept. 2022 à 20:00

Partagez cette page

Paiement en ligne

Tous les paiements en ligne sont protégés par le 3D-Secure.